Le RCDÉC et ses membres soumettent des recommandations pour les ententes de transfert relatives au marché du travail

Vous êtes ici

Canada's ParliamentLe Conseil sur les politiques du Réseau canadien de DÉC a soumis des recommandations en réponse à l’invitation du gouvernement fédéral pour les ententes de transfert relatives au marché du travail (ETMT). Nos recommandations se concentrent sur la façon dont le gouvernement peut mettre en place les mesures qu’il s’est déjà engagé à mener de manière à maximiser leur impact et la valeur pour les communautés.

Consultez notre soumission au Forum des ministres du marché du travail

Si vous avez également soumis un mémoire, nous aimerions l’inclure ci-dessous...
Veuillez envoyer vos recommandations concernant les ETMT à Matthew Thompson : mthompson à ccednet-rcdec.ca.

If you also submitted a brief we'd love to include it below...
Please send your LMTA recommendations to Matthew Thompson at mthompson at ccednet-rcdec.ca.

Nos recommandations pour les ententes de transfert relatives au marché du travail

  1. IMPACT
    1. Inclure les services intégrés dans le champ des activités admissibles au financement afin d’aider les groupes sous-représentés à intégrer le marché du travail
    2. Supprimer les objectifs de financement (p. ex., le pourcentage obligatoire de transferts alloué au programme de Subvention canadienne pour l’emploi (SCE) chaque année) pour que les provinces et les territoires soient capables d’affecter les transferts à un plus vaste éventail de programmes, dont les programmes d’aide au travail autonome
    3. Garantir une flexibilité dans la longueur du programme afin d’aider les groupes sous-représentés à intégrer le marché du travail
    4. Rétablir les objectifs politiques initiaux des anciennes Ententes sur le marché du travail (EMT) et garantir la flexibilité nécessaire pour que le financement puisse servir à former et à embaucher des groupes en quête d’équité dans les projets d’infrastructure
    5. Étendre le financement pour combler le manque de services qui existe lorsque les chercheurs d’emploi avec des obstacles à l’emploi quittent leur formation pour un emploi
  2. INNOVER
    1. Miser sur le succès des entreprises sociales d’insertion
    2. Élargir l’utilisation de l’approvisionnement social et des ententes relatives aux avantages pour les communautés
    3. Élargir la définition des résultats probants
    4. Soutenir plus largement l’engagement communautaire et la prise de décision à l’échelle locale
  3. INFORMER
    1. Mettre l’accent sur l’évaluation et la communication des résultats dans les programmes financés

Recommandations des membres du RCDÉC

Recommandations présentées par la CEDEC

Recommandations:

  1. Concevoir des ateliers, des outils et des formations permettant aux groupes en situation précaire de prendre conscience de leur potentiel et de le développer.
  2. Créer des ateliers de sensibilisation afin de faire connaître aux employeurs les avantages d’embaucher les groupes en situation précaire.
  3. La promotion ciblée des possibilités du marché du travail au Québec auprès des anglophones;
  4. Le jumelage des anglophones aux débouchés concrets du marché du travail;
  5. La promotion des possibilités reliées à l’entrepreneuriat ou au travail autonome;
  6. Le soutien à la création de petites et moyennes entreprises par l’entremise d’initiatives offrant une formation en entrepreneuriat;
  7. Le renforcement de l’adéquation entre la prévision de la demande du marché du travail au Québec et la prévision de l’offre de la main-d’œuvre anglophone du Québec (à l’échelle provinciale, régionale et locale par secteur et par profession);
  8. L’éducation, le perfectionnement professionnel, la formation et la rééducation professionnelle.
  9. Le développement d’une approche stratégique de mise en valeur de la main-d’œuvre qui centralise une analytique, l’élaboration d’une stratégie.
  10. La coordination et décentralisation de la diffusion d’information sur le marché du travail et la prestation de services.
  11. L’élaboration de prévisions du marché du travail pour les emplois bilingues au Québec et des tableaux de connexion d’emploi
  12. Encourager une culture de soutien pour les anglophones en diminuant la réglementation touchant les aptitudes linguistiques et la sensibilisation des employeurs aux candidats anglophones.

Recommandations présentées par Momentum

Recommandations:

  1. Modifier les ententes sur le Fonds canadien pour l'emploi et démanteler le programme de Subvention canadienne pour l’emploi
    1. Augmenter la flexibilité pour que les provinces et les territoires puissent utiliser le financement pour concevoir et soutenir des programmes qui fonctionnent mieux, c’est-à-dire adaptés aux besoins et aux contextes spécifiques.
    2. Supprimer les objectifs de financement pour que les provinces et les territoires puissent affecter les transferts à un plus vaste éventail de programmes, dont les programmes d’aide au travail autonome.
    3. Inclure des objectifs pour un fonds de SCE utilisé par les sans-emploi pour éviter que la Subvention ne soit uniquement utilisée comme un fonds de développement des compétences
    4. Inclure des objectifs pour les femmes, étant donné le déséquilibre entre les sexes dans la sélection des personnes qui suivent une formation constaté en Alberta
    5. Changer le rôle de l’employeur dans l’intention et la conception de la formation, afin que celles-ci ne soient plus menées par l’employeur, mais qu’il y contribue.
    6. Revoir l’objectif des ententes sur le Fonds canadien pour l’emploi pour que les objectifs politiques initiaux des ententes sur le marché du travail soient rétablis.
  2. Élargir l'admissibilité à l'assurance-emploi (AE)
  3. Augmenter le financement par le biais des ententes de transfert relatives au marché du travail destiné aux occasions de formation professionnelle et aux services axés sur l'emploi et la carrière afin de soutenir tous les Canadiens.
  4. Adapter la formule de répartition du financement qui alloue les transferts fédéraux à des comptes destinés à changer les taux de chômage.
  5. Le rôle des fournisseurs de services ainsi que les rôles du gouvernement et des employeurs doivent être reconnus dans les ETMT.
  6. Un bassin de financement pourrait être réservé pour soutenir les partenariats multisectoriels à l’échelle locale et servirait à faire avancer les objectifs des ententes sur le marché du travail.
  7. Mettre de côté du financement pour l’innovation dans les ententes de transfert relatives au marché du travail et offrir les programmes avec soutien pour essayer de nouvelles approches sans être lié trop tôt aux résultats.
  8. Trouver des moyens pour que le gouvernement soutienne et encourage les fournisseurs de services à innover et tout en répondant aux changements de la demande du marché du travail
  9. Les ETMT devraient comprendre du financement pour des projets de mesure et de communications partagées des fournisseurs de services communautaires.
CCEDNet News (homepage): 
Categories: 
Job Training
Government
Local economy
Policy Development & Advocacy