Il y a de la magie lorsque nous nous rassemblons : faits marquants d’ECONOUS2016

Vous êtes ici

ECONOUS2016

Les communautés sont au cœur de ce que fait le RCDÉC. Ce ne devrait donc pas être une surprise que lorsque vous rassemblez 230 champions communautaires ensemble pendant trois jours, vous obteniez toute une communauté.

Organisé par la CEDEC, une membre du RCDÉC, ECONOUS2016 était le premier congrès national sur le DÉC depuis plusieurs années, il y avait donc beaucoup de rattrapage à faire, et beaucoup d’intérêt. Les participants venaient de presque chaque province et territoire (la prochaine fois, le Nunavut!) et comportaient un échantillon incroyable d’expériences. Un coup d’œil à ce que certaines des organisations représentaient vous en donne une idée.

Avant le congrès, il y a eu un immense montant de temps de préparation de consacré au design du congrès. Nous avions un excellent Comité de programme issu de divers secteurs qui a donné des conseils sur les choix d’orateurs et d’ateliers, l'appui de Michelle Holliday et Michael Jones sur des stratégies d'engagement, et une importante réunion préliminaire de leaders d’opinion a identifié les questions clés de l’événement. Le rapport de cette réunion a préparé le terrain pour ECONOUS2016, concentrant nos trois jours sur trois grandes questions :

  • Que pouvons-nous célébrer et poursuivre en DÉC?
  • Quelles occasions stratégiques s’offrent à nous présentement?
  • Quel est l’avenir du DÉC et quelle direction est nécessaire?

Rankin MacSween

Afin de commencer par le thème de la célébration, d’avoir Rankin MacSween comme conférencier d’ouverture était tout à fait naturel. Rankin est le PDG de New Dawn Enterprises à Sydney, Nouvelle-Écosse, la première organisation de développement économique communautaire du Canada, qui célèbre son 40e anniversaire cette année. C’est définitivement un jalon à célébrer! Rankin est un raconteur magistral et son allocution d’ouverture a mis l’accent sur les principes qui ont guidé New Dawn Enterprises au cours de son parcours de 40 ans : la foi, l’espoir et la liberté. Mais d’être un des leaders du DÉC au Canada ne signifie pas que c’est toujours facile. Le récit de Rankin à propos de l’expérience de mort imminente de New Dawn dans une bataille épique contre le gouvernement fédéral par rapport à un projet de développement donne à réfléchir. La survie de New Dawn et sa réussite subséquente est une leçon de persistance et de résilience.

Cette leçon est aussi appropriée pour le DÉC au Canada plus généralement. Les décennies depuis que le DÉC est arrivé au Canada ont été celles de plus petits gouvernements et d’individualisme croissant. Dans ce contexte, la portée très diverse d’innovation communautaire présentée dans les ateliers du congrès est encore plus impressionnante.

Angel Gurria

Et il est encourageant d’entendre que les plus hauts niveaux de prise de décision reconnaissent le besoin pour plus de leadership communautaire. Dans ses remarques au congrès, Angel Gurría, le Secrétaire général de l’Organisation de Coopération et de Développement Économique ne pouvait être plus clair : « La seule façon que nous pouvons faire la promotion de la croissance inclusive et durable est en travaillant avec nos communautés locales. Le développement a toujours été un processus du bas vers le haut. »

La plénière de jeudi matin a pris en considération plusieurs occasions stratégiques auxquelles le DÉC fait présentement face. Le professeur renommé de gestion à McGill, Henry Mintzberg a parlé du besoin non seulement de leadership individuel, mais de « communityship », un leadership communautaire, et de rééquilibrer la société avec un secteur « pluriel » fort. Jonathan Rosenthal de la New Economy Coalition a reconnu le besoin de retisser le tissu de nos liens humains et de guérir les blessures historiques de l’altérité. Nancy Neamtan du Chantier de l’économie sociale du Québec a accentué l’énorme potentiel de créer des entreprises communautaires ayant des orientations sociales et Laure Waridel du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable a suggéré que le DÉC peut aider à redéfinir la logique du développement pour une qui priorise le bien-être humain et un écosystème viable.

TEF tweet best opening panel ever

ECONOUS Panel May 20 maiLe panel de vendredi matin était un point fort pour plusieurs. Une discussion franche sur l’avenir du DÉC entre deux pionniers du domaine et trois nouvelles voix passionnées a produit un « sandwich à la crème glacée » humain lorsque la jeune entrepreneure algonquine Marie-Cécile Nottaway a remarqué un très pâle Mike Lewis assis entre elle et une Canadienne de première génération Nadia Kidwai. Les questions de diversité et d’inclusion ainsi que la langue et l’encadrement que nous utilisons pour parler du DÉC ont créé des moments très importants et sincères sur scène. Laurent Lessard, de l’entreprise sociale de logements pour étudiants UTILE a suggéré que le DÉC devrait s’affirmer comme une approche de développement avec des économies de « remontée » pour remplacer les manquements du modèle de retombées. Marie-Cécile a révélé qu’elle est en affaires pour sa famille et sa communauté et que « ça prend une communauté pour élever une entreprise ». Le panel s’est terminé avec un appel pour atteindre des publics plus variés avec le message du DÉC.

Carol Anne Hilton IndigenomicsL’allocution de Carol Anne Hilton sur #indigenomics (l’économie autochtone) était une illustration forte de comment ça se passe déjà. Une idée qui a tiré son origine d’un hashtag Twitter, Carol Anne a expliqué la logique qui a mené à sa création : parce que de nouvelles idées et un nouveau langage sont nécessaires, pour fournir une plate-forme pour comprendre, amener de nouvelles perspectives et une sensibilisation croissante. Avec des appels pour plus de responsabilités dans le développement économique et une structure légale en évolution rapide pour les peuples autochtones du Canada, #indigenomics nous rappelle le « POURQUOI » en utilisant la sagesse autochtone pour nous mener au succès économique. 

Jean-Yves Duclos - ECONOUS2016ECONOUS2016 a identifié plusieurs occasions clés pour les leaders communautaires. Deux de celles-ci ont été mentionnées par Jean-Yves Duclos, le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social dans ses commentaires au congrès. Il a demandé les commentaires des participants au congrès par rapport à deux initiatives importantes du gouvernement fédéral : une stratégie d’innovation sociale et de financement social et une stratégie nationale de réduction de la pauvreté. Le RCDÉC continuera de partager de l’information sur les consultations ayant trait à ces stratégies et travaillera avec les membres et partenaires afin de formuler des recommandations claires pour rendre ces stratégies efficaces.

En fin de compte, c’était le message final de l’événement. L’incroyable innovation qui se réalise dans les communautés évolue constamment et notre capacité, comme leaders communautaires d’avoir un impact continu est multiplié par des liens qui fournissent continuellement de l’information, des idées et des leçons pour guider nos efforts et nous permettre de parler avec plus de puissance et plus clairement aux gouvernements, partenaires et au public. ECONOUS2016 était une partie de ce que nous souhaitons être une conversation prolongée pancanadienne qui nous permettra de donner forme au futur du développement économique communautaire au Canada ensemble. Nous vous invitons donc à continuer de lire les bulletins du RCDÉC, de nous suivre dans les médias sociaux, de devenir membre, et de contribuer à votre réseau national.

Si vous avez manqué ECONOUS2016, vous pouvez télécharger le programme et les présentations d’ateliers, regarder les vidéos des plénières, parcourir les messages Twitter et voir certaines des photos.

Et j’espère que vous prévoyez nous rejoindre à Calgary pour le prochain congrès national de DÉC à l’automne de 2017. Celui-ci sera organisé par Thrive, le réseau de DÉC de Calgary, en collaboration avec Momentum, Calgary Economic Development, REAP Business Association, Mount Royal University et le Calgary Economic Partnership. Soyez à l’affût des bulletins du RCDÉC pour plus d’informations.

Un grand merci à tous nos commanditaires, participants et à notre hôte de 2016 : CEDEC pour un événement réussi!


Michael Toye est le Directeur général du Réseau canadien de DÉC. Il a aussi enseigné des cours sur le DÉC et l’entreprise sociale à l’Université Concordia et a écrit de nombreux articles et autres publications sur le DÉC et l’économie sociale, et a notamment coédité le livre Community Economic Development: Building for Social Change.

Lisez les blogues de Michael.

Suivez Michael sur FacebookTwitter, et LinkedIn