La Stratégie fédérale de développement durable : il nous faut un plan global

Vous êtes ici

Planifier un avenir durableLe ministère Environnement et Changement climatique Canada procède actuellement à une consultation publique sur la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD).

Ayant participé au processus de la société civile concernant les Objectifs de développement durable Post-2015, et ayant été présent à l’ONU lors de l’adoption des Objectifs, il est apparu qu’il était nécessaire de formuler les commentaires suivants pour cette consultation.

Message envoyé le 8 mars

Il est fort difficile d’apprécier ce qui est proposé comme nouvelle Stratégie fédérale de développement durable.

En particulier parce que cette stratégie ne touche que quelques aspects des ODD 2030. On ne cesse de répéter, et le document Vers 2030 de l’ONU l’affirme haut et fort, qu’il faut voir les 17 Objectifs comme un tout. Il faut avoir une approche holistique, car tout est inter relié.

Par exemple, comment améliorer la Santé, bien-être et qualité de vie des humains sans parler de lutte à la pauvreté ? Sans parler de logements décents, de soins de santé et de services sociaux adéquats, notamment pour les plus vulnérables comme les personnes âgées ou avec des handicaps.

L’approche de la situation des peuples autochtones est bizarre. Oui, il faut de l’eau potable, mais il faut également des niveaux de vie adéquats, la lutte contre les discriminations, etc.

En somme, il nous faut un plan global.

Yvon Poirier à l’ONU lors de l’adoption de l’Agenda 2030

Yvon Poirier (en haut à droite, derrière Madani Koumaré du RENAPESS) à l'ONU lors de l'adoption de l'agenda 2030

J’étais personnellement présent à l’ONU lors de l’adoption de l’Agenda 2030. J’y étais avec une ONG internationale.  À l’époque, c’était toujours avec un gouvernement Conservateur qui, non seulement n’y croyait pas, mais tentait de saboter. D’ailleurs au mois d’août, la délégation canadienne faisait inscrire dans le cahier des débats que le Canada ne reconnaissait pas le Droit au développement des peuples autochtones et que les lois du Canada avaient préséance.

Maintenant que nous avons un gouvernement nettement plus progressiste sur ces questions, il est important qu’il implique la population du Canada dans la construction d’une stratégie afin d’atteindre l’ensemble des Objectifs, qui sont universels.

L’invitation est lancé de participer à cette consultation.


Yvon PoirierYvon Poirier est Secrétaire du Conseil d’administration du Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) et Président du Comité international.

Il est également membre du Conseil d’administration du Réseau intercontinental de promotion de l’économie sociale solidaire (RIPESS).  À ce titre, il participe à diverses activités du réseau dont la participation dans le Groupe de travail inter-institutions de l’ONU sur l’ESS (Économie sociale solidaire). Récemment, il participait, en tant que délégué du RIPESS  dans le groupe des Organisations de la société civile (OSC), à l’Assemblée générale de l’ONU qui adoptait les Objectifs de développement durable (ODD) pour la période 2015 à 2030.  Il accompagnait son collègue du Mali qui avait été sélectionné comme orateur dans un dialogue interactif pendant le l’Assemblée générale.

Pendant ses années dans l’enseignement et le syndicalisme, il s’est continuellement impliqué dans les mouvements sociaux, notamment au niveau du développement local et le développement économique communautaire. Ainsi, il était président de la Corporation de développement économique communauté (CDÉC) lors de la fondation en 1993-1994. 
Il est impliqué dans le RIPESS depuis 2004 et il a écrit divers documents portant sur l’origine des concepts en ESS et sur le rôle des syndicats québécois en ESS.  Il a participé à plusieurs forums Sociaux Mondiaux et à diverses rencontres des membres du RIPESS, et ce notamment en Asie. 

Categories: 
Government
International CED
Policy Development & Advocacy
Sustainable Development