Activités internationales du RCDÉC en 2013 : Une année importante

Vous êtes ici

Depuis ses tous débuts avec la création du Comité international en 2007 jusqu’à aujourd’hui, le Réseau canadien de DÉC est un partenaire actif du mouvement international que ce soit au niveau du développement, de l’apprentissage ou de la représentation. 2013 n’y fait pas exception. Voici un aperçu des activités dans lesquelles le RCDÉC était indirectement ou directement impliqué au cours de l’année écoulée.

Forum social mondial (FSM) en Tunisie et le Réseau africain de l’ESS

En partenariat avec le programme Uniterra, j’ai participé au FSM qui a eu lieu en Tunisie du 26 au 30 mars. Le RCDÉC étant membre du Réseau intercontinental de promotion de l’économie sociale solidaire (RIPESS) Amérique du Nord, la participation à cet événement était organisée conjointement avec RIPESS Europe et le RAESS (RIPESS Afrique). À cette occasion, dix ateliers ont été organisés et des rapports et des communiqués de presse préparés. Maude Brossard du Chantier de l’économie sociale du Québec, organisme membre du RIPESS, était également très engagée dans le processus, dont des ateliers à Tunis. Le FSM a permis de consolider les liens avec d’autres organismes québécois et canadiens, plus particulièrement avec les représentants syndicaux. En savoir plus>>

Maude et moi-même avons également participé à la deuxième rencontre du Réseau africain d’économie sociale et solidaire (RAESS), l’organisme continental du RIPESS en Afrique. Cette rencontre qui s’est déroulée du 24 au 25 mars à Hammamet (à environ 60 km de Tunis) a renforcé les liens avec les collègues africains impliqués dans le RIPESS.

La participation au FSM a été rendue possible grâce au partenariat avec le programme Uniterra mis en œuvre conjointement par le CECI et l'EUMC.

Mission en Guinée

Dans le cadre du programme Uniterra, j’ai également accepté une mission d’une semaine en Guinée (un pays de l’Afrique de l’Ouest dont la capitale est Conakry) du 18 au 23 mars juste avant le FSM. Il s’agissait en partie de faire le suivi d’une mission durant laquelle deux personnes de Guinée s’étaient rendues au Québec et en Acadie en 2012. J’avais accompagné cette mission à l’époque au nom du RCDÉC. Durant ma mission en Guinée, j’ai par exemple eu l’occasion de visiter des projets de la Mutuelle de microfinance (Guinée). Cette mutuelle est un partenariat avec la nouvelle Mutuelle de microfinance (Québec). Voir en personne quelle est la situation dans l’un des pays les plus pauvres du monde apporte beaucoup. Il est aussi intéressant de voir la présence de compagnies canadiennes telles que Rio Tinto et Alcao en Guinée, sachant que la Guinée possède les 2/3 des réserves de bauxite.

Webinaires sur les thèmes internationaux

Le webinaire sur la microfinance du mois de mars a remporté un franc succès. Ce webinaire a eu lieu en anglais et en français. Dans ce webinaire, on a présenté deux exemples de mutuelles : la Mutuelle d’épargne et de crédit des Pêcheurs Artisans de Guinée (MECREPAG) et la Mutuelle de microfinance (Québec). La nouvelle mutuelle de Québec a été initiée par le Fonds d’emprunt Québec (le fonds d’emprunt communautaire de la ville de Québec). Cette mutuelle a été créée par la loi adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec en décembre 2012. Les pratiques collectives de microfinance, fondées dur l’engagement des clients/membres, du Sud et du Nord se ressemblent beaucoup.

Centre de la Francophonie des Amériques, projet sur l’économie sociale et solidaire (ESS)

Le RCDÉC et le Chantier de l’économie sociale étaient les partenaires officiels du Centre dans le cadre d’une rencontre organisée à Haïti en mai dernier. Cette rencontre avait pour objectif d’examiner la possibilité d’organiser un réseau d’échange d’information sur l’ESS axé sur le partage des connaissances, les sites Web et la participation à divers événements. Il s’agit de promouvoir l’ESS comme outil de développement au sein des communautés francophones et plus particulièrement de celles en situation minoritaire. Le RCDÉC et le Centre étudient des moyens de formaliser les collaborations de travail au sein du Canada et dans le reste des communautés francophones des Amériques (environ 33 millions de personnes sont françaises ou francophones).

Quartiers du Monde International : Conférence à Paris

Ethel Côté, membre du Comité international, était invitée par cet organisme international de femmes à participer à une conférence à Paris au printemps dernier en tant que spécialiste de l’ESS. À cette occasion, Ethel était la déléguée officielle du RCDÉC. Elle poursuit son engagement au sein de cet organisme.

2e Forum social de l’économie solidaire

Puisque les membres du conseil d’administration du RIPESS-Amérique du Nord, Nancy Neamtan et Emily Kawano, n’étaient pas disponibles, j’ai représenté le RIPESS-Amérique du Nord à cette rencontre qui a eu lieu à Santa Maria, Rio Grande do Sul, dans le sud du Brésil du 7 au 10 juillet. Deux jeunes délégués proches du Chantier y ont aussi participé. J’ai présenté l’historique du RIPESS de 1997 à aujourd’hui lors d’une séance plénière. Cette rencontre a donné l’occasion de faire plus ample connaissance avec Paul Singer, secrétaire d'État à l'économie solidaire du Brésil. La représentation internationale du RIPESS (Asie, Afrique, Amérique latine et Amérique du Nord) a donné à cet événement une dimension véritablement internationale. Il est intéressant de noter qu’en Amérique latine, on utilise les termes « économie solidaire », personne n’emploie l’expression « ESS », sauf au niveau continental (RIPESS-Amérique latine et Caraïbe). En savoir plus >>

Forum mondial des entreprises sociales

Même si pour le RCDÉC l’aspect international du Forum mondial des entreprises sociales, qui s’est tenu à Calgary en octobre dernier, n’était pas prédominant, la réception et les rencontres avec Bob Massie de la New Economy Coalition organisées par le RCDÉC ont réellement contribué à créer des liens au sein de l’Amérique du Nord. Visionnez le discours percutant de Bob.

Pat Conaty du Royaume-Uni, coauteur du livre The Resilience Imperative avec Mike Lewis, était également présent. Je ne l’avais pas vu depuis 2004, j’ai donc été très heureux de passer du temps avec lui. Pat fait partie de la New Economics Foundation (NEF).

Réseautage avec la New Economy Coalition (US) et la New Economics Foundation (UK)

Mike Toye, directeur général du RCDÉC, et Bob Massie, président de la New Economy Coalition  (NEC) se sont recontrés à Boston en juin dernier. Par la suite, étant donné les similitudes existant entre la vision et le travail de la NEC et du RCDÉC, le conseil d’administration du RCDÉC a accepté l’invitation à adhérer à la NEC qui avait été lancée en juin. Puisque la NEC et la NEF travaillent souvent en collaboration, nous entretenons maintenant des liens étroits, nous partageons de l’information en ligne et participons aux webinaires organisés par la NEC.

RIPESS : 5e Rencontre Internationale de l’Économie Sociale Solidaire, RIPESS-Amérique du Nord, Conseil d’administration du RIPESS

Mike Toye, Ethel et moi avons participé à la 5e Rencontre Internationale de l’Économie Sociale Solidaire à Manille du 14 au 18 octobre. Mike Lewis, membre fondateur du RCDÉC, y était invité en tant que conférencier principal de la séance plénière. Il y avait également 6 personnes du Chantier et 4 personnes du U.S. Solidarity Economy Network (SEN). Il avait été convenu que des organismes du Québec et le RCDÉC siègent en alternance au conseil d’administration du RIPESS. Le RCDÉC a donc accepté cette responsabilité pour les 4 prochaines années et le conseil m’a nommé à ce poste. Au cours du dernier mandat, Nancy Neamtan siégeait au conseil comme deuxième représentante du RIPESS-Amérique du Nord au côté de Emily Kawani du U.S. SEN. Emily poursuit son mandat pour les prochaines années.

ONU : groupe de travail interinstitutions sur l’économie sociale et solidaire

L’une des avancées majeures pour le RIPESS est de loin la reconnaissance officielle de l’ESS par différentes agences de l’ONU ainsi que la reconnaissance du RIPESS en tant qu’organisme. Tout a débuté en 2009 avec le travail effectué à l’Organisation internationale du travail (OIT). En mai 2013, l’Institut des Nations Unies pour le développement social (UNRISD) tenait une conférence de deux jours sur l’ESS à Genève. Plusieurs personnes du RIPESS avaient pris la parole à cette occasion. Cela a représenté une étape très importante. Il en a découlé la création du groupe de travail interinstitutions sur l’économie sociale et solidaire en septembre. L’UNRISD, la FAO, le PNUD et l’ONU-SLNG en sont membres. Le RIPESS a maintenant le statut d’observateur officiel. Parallèlement, les ONG internationales ont reconnu et présenté l’ESS comme une approche importante pour les objectifs de développement durable au-delà de 2015. En septembre dernier, Daniel Tygel, directeur des opérations du RIPESS, a fait une présentation de 5 minutes à l’ONU devant 1200 participants. Il faisait partie des 35 intervenants. C’est certainement la première fois que l’ESS est mentionnée au sein même de l’ONU.  En savoir plus >>

Liens avec le comité international du Chantier

Nous entretenons des liens étroits avec le Comité international du Chantier de l’économie sociale. Nous échangeons de l’information et nous collaborons sur plusieurs dossiers.

Perspectives pour 2014

Au niveau international, le travail sur les objectifs pour le développement durable (ODD) après 2015 s’intensifie. En effet, l’Assemblée générale de l’ONU adoptera les ODD lors de sa prochaine session au courant de cette année. Ceci est important pour le mouvement, car il est maintenant possible de collaborer avec les agences de l’ONU.

L’adoption des ODD par l’ONU suivie de leurs mises en œuvre dans tous les pays du monde est encore plus importante.

Le DÉC, l’économie sociale et solidaire et les autres approches alternatives sont au cœur d’un monde axé sur les personnes et sur le développement durable. Ainsi, nous avons des objectifs clairs et les opportunités sont là, cependant les enjeux sont de taille surtout pour nous en contexte nord-américain. Nous savons déjà que la température de la planète va augmenter de 2 degrés. Nous devons employer de grands moyens pour éviter que la situation empire.

C’est dans ce contexte que le Comité international poursuivra son travail de construction du mouvement, de promotion et de défense des droits au Canada, en Amérique du Nord et dans le monde.

Les prochaines étapes du RIPESS sont de participer au groupe de travail interinstitutions. Pour ce qui est de notre mouvement, le RAESS (RIPESS-Afrique) vient d’annoncer une rencontre du Réseau africain qui aura lieu au Maroc les 24 et 25 avril prochains. Puis, la réunion du conseil d’administration du RIPESS se tiendra les 26 et 27 avril. Je représenterais le RCDÉC à ces deux rencontres.

Du 6 au 8 juin, avec d'autres membres du RCDÉC et membres du personnel, je compte participer au Rassemblement national du New Economy Coalition à Boston.  Si vous pensez y être, faites-moi signe ! 

Si vous voulez en savoir plus ou si vous désirez participer aux activités internationales du RCDÉC, veuillez me contacter

Yvon Poirier est président du Comité international du RCDÉC et secrétaire du Conseil d’administration.